Bourreaux d'animaux



Jimmy Marchand

condamné à 4 mois de prison
pour négligence et cruauté
envers ses deux chiens


Mai 2012, la SPA de l'Estrie intervient chez Jimmy Marchand pour un cas de négligence et de cruauté envers un chiot âgé de trois mois. Le chiot souffre d'une fracture au membre postérieur droit, blessure infligée quelque temps auparavant et qui n'avait pas été soignée.

Les témoignages recueillis par les inspecteurs de la SPA ont clairement démontré que le chiot avait été battu à plusieurs reprises et que cette fracture était le résultat des multiples coups donnés à l'animal. La SPA a déposé une plainte contre Marchand.

Le chiot a immédiatement été saisi, examiné, traité, puis placé en famille d'accueil. Malheureusement, malgré tous les efforts déployés, il n'a pu recouvrer la santé et a dû être euthanasié.

Cependant, dans un communiqué du 29 août 2013, la SPA de l'Estrie fait état qu'elle est intervenue une seconde fois en décembre 2012, à la suite de plaintes reçues à l’effet que Marchand battait et maltraitait un autre chiot sous sa garde depuis quelques semaines et le laissait livré à lui-même dehors, sans abri pour se protéger des intempéries. La SPA de l’Estrie a donc déposé une autre dénonciation contre l’individu auprès du Procureur de la Couronne.

La petite border colley croisé, il a été saisie et a reçu tous les soins que requérait son état, avant d’être placée en famille d’accueil. Tombée sous le charme de ce chiot, la famille a fait le choix de l’accueillir sous son toit de façon permanente.


À quelques jours de son procès, qui devait se tenir les 23 et 26 août 2013, Marchand a finalement décidé de plaider coupable à des accusations d'actes de négligence et de cruauté envers ses deux chiens. Il a été condamné à quatre mois d'emprisonnement pour avoir maltraité ses chiens à répétition. En plus des quatre mois d'emprisonnement, le juge lui a interdit de posséder des animaux pour une période de trois ans.


le Fil de presse 

Le 29 août 2013
Radio-Canada
La prison pour un maltraiteur de chiens de Windsor

Le 29 août 2013
Communiqué de presse de la SPA de l'Estrie
Un résident de Windsor écope d'une sentence d'emprisonnement

Le 30 août 2013
TVA nouvelles
En prison pour avoir battu ses chiens à répétition

Le 
30 août 2013
CANOE
Emprisonné pour avoir battu ses chiots