contrevenant à la
Loi sur la protection sanitaire des animaux
P-42

Carole Leblanc
1194, rue Saint-Joseph
Valcourt

Condamnation


Pour une infraction constatée le 1er octobre 2015, le contrevenant a été condamné le 3 août 2017 à 2 000 $ d’amende.

  1. Étant gardien d'un animal, a compromis sa sécurité ou son bien-être en omettant de s'assurer qu'il ne soit pas soumis à des abus ou des mauvais traitements qui peuvent affecter sa santé.
    Amende : 2 000 $

Le 3 août 2017, Carole Leblanc a a écopé d'une amende de 2000 $ pour avoir abandonné son chat 10 jours dans le logement qu'elle occupait jusqu'au 1er octobre 2015. Maya, la malheureuse chatte âgée d'un an a été laissée seule à sort sans eau ni nourriture. La SPA a été obligé de procéder à son euthanasie.





« Bien que justice ait été rendue, nous avons malheureusement été obligés de procéder à l'euthanasie de Maya, en raison de graves problèmes de santé provoqués par la négligence dont elle a été victime, a déclaré la responsable des communications et porte-parole de la SPA de l'Estrie, Cathy Bergeron.

Alors que la loi prévoit une amende minimale de 2500 $ pour des gestes de négligence ou d'abandon, madame s'en tire à très bon compte avec cette amende de 2000 $. En tant que société soi-disant civilisée, négliger et abandonner un animal constituent des gestes répréhensibles et aucun animal ne devrait subir de tels traitements. Sans défense et sans voix, il nous appartient donc de les tirer d'une impasse en dénonçant les actes de négligence ou de maltraitance auprès de notre organisme. »




Ici Radio-Canada
Une Estrienne reconnue coupable d'avoir abandonné son chat


La Tribune
2000$ d'amende pour avoir abandonné son chat