saisie de Blainville, le 10 novembre 2005

 

Marc-André Laporte
reconnu coupable de deux chefs d'accusation de cruauté envers les animaux


Le 10 novembre 2005, la police démantèle un chenil illégal à Blainville. Une représentante de la SPCA, Nathalie Bouillée, était présente aux côtés de la police le jour de son démantèlement.

Les images de ce chenil, appelé par la suite le chenil de l'horreur, avaient choqué et soulevé l'indignation de tous les Québécois à l'époque. Il aurait cependant fallu plus de deux ans, ainsi que de nombreuses plaintes du voisinage, avant que les policiers perquisitionnent la demeure.

Reportage vidéo de la saisie: Félix Séguin (TVA) à l'intérieur de la maison

État des chiens lors de la saisie


Près de 100 chiens, majoritairement des fox-terriers, vivaient entassés dans des conditions exécrables. Les animaux étaient tellement sales et maculés d'excréments qu'ils avaient de la difficulté à marcher.  Certains d'entre eux portaient jusqu'à trois fois leur poids en excréments collés aux poils. Mme Bouillée affirma avoir vu une carcasse de chien dans le sous-sol de la résidence, ce qui laissait penser que les chiens se dévoraient entre eux.



35 de ces chiens furent immédiatement pris en charge par la SPCA, les autres ayant malheureusement été envoyés par la police à la fourrière municipale ou une vingtaine furent euthanasiés sur le champ.

Le 27 novembre 2007, Marc-André Laporte fut recomnnu coupable de deux chefs d'accusation de cruauté envers les animaux.

Lors de représentations sur sentence, en avril 2008, Laporte voulait récupérer certaines de ses bêtes saisies. Rappelons que des 97 chiens saisis, une vingtaine avaient été euthanasiés sur le champ, une cinquantaine avaient été confiés en adoption avec le consentement de Laporte, mais il avait toujours refusé de céder en adoption 18 de ses chiens, les meilleurs éléments reproducteurs.



Le 6 mai 2008, Marc-André Laporte a été condamné à 2000 $ d'amende ainsi qu'à trois ans de probation au cours de laquelle il devait effectuer 200 heures de travaux communautaires au cours des neuf prochains mois.

Le juge Jean Sirois, de la Cour du Québec, lui a également interdit de faire l'élevage et le commerce de chiens pendant au moins trois ans et de communiquer avec les familles d'accueil auxquelles les chiens ont été confiés. Le juge a également interdit à l'homme de 60 ans de posséder un chien, ne serait-ce que comme animal de compagnie pour au moins deux ans, soit le maximum prévu par la loi. 




le Fil de presse de cette saisie

Le 10 novembre 2005
TVA nouvelles (nouvelle et reportage)

Chenil illégal: des centaines de chiens maltraités

Le 11 novembre 2005
TVA nouvelles (nouvelle et reportage)

Chenil illégal - La situation perdurait depuis au moins deux ans (nouvelle)
Chenil illégal - La situation perdurait depuis au moins deux ans (reportage)


Le 1er décembre 2005
TVA nouvelles
Les rescapés du chenil de l'horreur seront soignés

Le 15 décembre 2005
The Gazette
After the nightmare, dogs find love


Le 28 février 2006
TVA nouvelles              
Blainville - Démolition du chenil illégal et insalubre

Le 4 octobre 2007
TVA nouvelles    
                
 «Chenil de l'horreur» à Blainville Le propriétaire comparaît


Le 5 octobre 2007
Le Journal de Montréal          
Blainville - C'était comme ses bébés


Le 5 octobre 2007
Le Journal de Montréal             
Chenil - La vraie misère

Le 6 octobre 2007
Le Journal de Montréal                 
Du jamais vu


Le 7 octobre 2007
Le Journal de Montréal                            
Ils réapprennent à vivre

Le 27 novembre 2007
TVA nouvelles                      
Chenil insalubre à Blainville - Marc-André Laporte est reconnu coupable

Le 27 novembre 2007
Le Journal de Montréal                     
Chenil insalubre - Coupable de cruauté

Le 22 février 2008
TVA nouvelles                 
«Chenil de l’horreur» de Blainville - Représentations sur sentence du propriétaire

Le 8 avril 2008
Le Journal de Montréal
Le chenil de l'horreur - Il veut ravoir ses chiens

Le 6 mai 2008
Le Journal de Montréal
Chenil insalubre - Le propriétaire ne pourra revoir ses bêtes


Le 6 mai 2008
Radio-Canada                
Sentence exemplaire pour Marc-André Laporte

Le 7 mai 2008
Le Journal de Montréal
Chenil insalubre - Les amis des animaux se réjouissent