contrevenant multirécidiviste à la

Loi sur la protection sanitaire des animaux
P-42
et à la
Loi sur le bien-être et la sécurité des animaux
B-3.1

Chenil des Voltigeurs
2555, boulevard Terra-Jet
Saint-Cyrille-de-Wendover

propriété de Naji Majdalani

Mobirise
Mobirise
Mobirise


Que penser du multirécidiviste du Chenil des Voltigeurs, Naji Majdalani?

Nos demandes d’accès à l’information au MAPAQ nous ont permis de dénombrer 21 inspections entre le 22 octobre 2005 et le 26 mai 2017. 

De ce nombre, 5 inspections ont eu lieu avant la première condamnation où l’on peut voir des animaux en très piteux état sans, toutefois, qu’il y ait infraction . Ce n'est que le 18 janvier 2007 que le premier rapport d'infraction a conduit à une condamnation pour Naji Majdalani (au moment de l'inspection, on y dénombrait environ 220 chiens, 25 chats et des perroquets).

De ces 21 inspections, le Chenil des Voltigeurs a été condamné à 
6 reprises pour des infractions qui peuvent nous laisser perplexes lorsqu’on lit les rapports d'infraction et regarde les photos associées à ces inspections, car l'état de santé de plusieurs chiens ne semble pas avoir été pris en considération.

L’exploitant du Chenil des Voltigeurs a également été condamné à 
2 ordonnances de limitation d’animaux.

En plus de ces inspections et ces condamnations, un rapport d’évaluation sur les manquements au bien-être rédigé par un expert en BEA et un vétérinaire a démontré les manquements au BEA de cet enfer. 

Visites d'inspection et infractions en vertu  de la Loi sur la protection sanitaire des animaux P-42

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) est désigné comme étant responsable de l’application de la Loi sur la protection sanitaire des animaux p.42.

Rapports d'inspection d'ANIMA-Québec avant la première condamnation (5 visites)

Visite du 22 octobre 2005
🔗Lien vers le rapport d'inspection du 22 octobre 2005
ANIMA-Québec y dénombrait environ 80 chiens

Visite du 1er juin 2006
🔗Lien vers le rapport d'inspection 2 du 1er juin 2006
ANIMA-Québec y dénombrait environ 150 chiens, 4 chats et des perroquets
🔗Lien vers les photos du rapport d'inspection du 1er juin 2006
Les 2 photos de droite sont issues de l'inspection du 1er juin 2006

Visite du 11 septembre 2006
ANIMA-Québec y dénombrait 227 chiens, 8 chats et des perroquets
🔗Lien vers les photos de l'inspection du 11 septembre 2006
(ce rapport inclut des photos miniature en noir et blanc)

Visite du 1er novembre 2006
ANIMA-Québec y dénombrait environ 200 chiens, 3 chats et des oiseaux

Mobirise



Première condamnation

Le 11 février 2008, dans un procès par défaut, Naji Majdalani du Chenil des Voltigeurs était condamné sur quatre chefs pour des infractions commises le 18 janvier 2007. ANIMA-Québec y dénombrait environ 220 chiens, 25 chats et des perroquets. 

⛔️Infraction 1

Étant propriétaire d’un animal gardé dans un but de vente ou d’élevage, a compromis sa sécurité ou son bien-être en ne lui donnant pas accès à de l’eau potable en quantité et en qualité compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce
Amende: 400 $

⛔️Infraction 2

Étant propriétaire d’un animal, blessé ou malade, gardé dans un but de vente ou d’élevage, a compromis sa sécurité et son bien-être en ne lui donnant pas les soins de santé requis par son état.
Amende: 400 $

⛔️Infraction 3

Étant propriétaire d’un animal gardé dans un but de vente ou d’élevage, n’a pas maintenu propre le lieu où cet animal était gardé.
Amende: 400 $

⛔️Infraction 4

Étant propriétaire d’un animal gardé dans un but de vente ou d’élevage, ne s’est pas assuré que l’aménagement ou l’utilisation des installations ne soit pas susceptible d’affecter la sécurité et le bien-être de l’animal.
Amende: 400 $

Amende : 400 $/par chef
Frais : 130 $/par frais
Total : 2 120 $






Mobirise

Photos du rapport d'infraction associées à la première condamnation

Mobirise

Selon le rapport d'infraction: le caniche de couleur beige était blessé au cou et présentait plusieurs plaies suintantes au cou et aux membres inférieurs. Le pelage de ce chien était sale, graisseux et feutré.

Mobirise

Selon le rapport d'infraction: un chien Chinous de crête ne portait pas sur son membre inférieur gauche

Mobirise

Selon le rapport d'infraction: Deux chiens de race Terrier écossais
gardés ensemble dans une cage de broche, présentaient des pertes
de poids importantes ainsi que de pellicules en abondance sur la tête, la gueule et le corps.

Autres inspections n'ayant pas résulté à une condamnation:

ANIMA-Québec y dénombrait 350 chiots, environ 190 adultes,
3 chats et des oiseaux 

Le chenil des Voltigeurs a été visité en 2008 par l'émission Enquête
sur les usines à chiots

Le chenil des Voltigeurs est un des deux endroits piégés par l'émission Enquête sur les usines à chiots diffusée en novembre 2008 : ATTENTION AUX CHIENS.
Dans le reportage, une annonce sur kijijii attire l'attention des journalistes: plusieurs petits chiots, tous posés sur le même divan rose. Enquête se rend sur les lieux pour ne pas y retrouver un petit éleveur mais un chenil délabré près de l'autoroute 20, à Drummondville.

Extrait vidéo portant sur le Chenil des Voltigeurs lors de l'émission Enquête à Radio-Canada
Attention aux chiens (2008)



Deuxième condamnation

Naji Majdalani été reconnu coupable le 16 mai 2012 pour un total d'amende de 1200 $. Le constat d'infraction pour n'avoir pas tenu les lieux propres avait été constaté le 17 septembre 2008.

⛔️Infraction 

Étant propriétaire d'un animal garde dans un but de vente ou d'élevage, n'a pas maintenu propre le lieu où cet animal était garde.
Amende : 1200 $






Mobirise

Quelques photos associées au rapport d'infraction lié la deuxième condamnation
L'infraction n'a porté que sur la propreté des lieux
L'état de santé de plusieurs chiens ne semble pas avoir été pris en considération

Le Chenil des Voltigeurs cède treize chiens
à la SPCA de Montréal

Visite du 10 février 2010
En août 2009, la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de Montréal est intervenue au Chenil des Voltigeurs de Saint-Cyrille-de-Wendover. Selon la directrice générale de l'organisme montréalais, Alanna Devine, 13 chiens ont été cédés, un geste qui a été apprécié, considérant le nombre d'animaux qui résident au chenil.




Troisième condamnation

Naji Majdalani été reconnu coupable le 3 juin 2015 pour un total d'amende de 700 $. Le constat d'infraction avait été constaté le
15 mars 2012.

Selon le rapport d'infraction, il s'agissait de la onzième visite à cet endroit et, dans le rapport, on peut, entre autres, y lire:

Il y avait des cages trop petites pour le nombre de chiens. Dans une cage de 36x22 pouces il y avait une maman de 20 lbs et 5 chiots de 6 semaines dont les pattes passaient aux travers du grillage qui sert de plancher.

⛔️Infraction 

Étant gardien d'un animal garde dans un but de vente ou d'élevage, ne s'est pas assure que l'aménagement ou l'utilisation des installations ne soit pas susceptible d'affecter la sécurité et le bien-être de l'animal.
Amende : 700 $



Mobirise

Quelques photos associées au rapport d'infraction lié à la troisième condamnation
L'infraction n'a porté que sur les installations pouvant affecter la sécurité et le bien-être de l'animal
L'état de santé deplusieurs chiens ne semble pas avoir été pris en considération

Autres inspections n'ayant pas résulté à une condamnation:

Visite du 18 juin 2012
🔗Lien vers le rapport d'inspection du 18 juin 2012
Présence de 209 animaux: 164 chiens sevrés, 34 chiots non sevrés, 6 chats, 8 oiseaux et 1 lapin.

Présence de 90 chiens sevrés, 50  chiots non sevrés, 24 chats, 1 chaton et 1 lapin.

Visite du 18 décembre 2013
Présence de 137 chiens

Inspection du 18 décembre 2013 (sans infraction déposée malgré 11 non-conformités constatées)

Dans le dernier rapport d'inspection disponible du 18 décembre 2013, on peut y lire qu'il y a encore 11 non-conformités ou manquements en lien avec la loi:

  • Au moins trois chiens ont une importante accumulation de tartre dentaire. De plus, un chien de type Yorkshire a les oreilles en chou fleur, il y a accumulation de diverses saletés de couleur noir dans les deux oreilles (loi 55.9.2 (3)).

  • Dans la maternité, quelques récipients d'eau à la disposition des chiens sont souillés de litière de sciure de bois. (art. 3. r. l 0.1).

  • Dans la maternité située au deuxième étage, le système de ventilation mécanique n'est pas fonctionnel. Il y a une odeur d'amoniaque très forte dans cette pièce. De plus, il y a des couvertures coincées à travers les palmes du ventilateur, démontrant son inactivité (art.9 r. IO.1).

  • Présence de rouille à divers degré sur certains grillage de portes d'enclos. Certaines structures de portes d'enclos en bois nu et certains bacs de plastique sont grugés par endroits et ne sont pas fait de matériaux non poreux, non toxiques, faciles è laver et è désinfecter, résistants à la moisissure et à la corrosion (art. 14, (1), (2), r. 10.1).

  • La jonction des murs et du plancher de plusieurs enclos présente une ouverture: de l'urine et des excréments pourraient s'y infiltrer (art. 14, (1), r. 10.1).

  • Certains récipients de nourriture à la disposition des animaux sont trop hauts. Les chiens doivent se hisser sur leurs pattes arrières pour s'abreuver ou s'alimenter. De plus, certains supports en métal sont rouillés par endroit et d'autres supports en bois nu sont grugés par endroit. Certains contenants de nourriture ne sont pas conçus pour prévenir les renversements et la contamination (art. 20, (1), (3), (4), r. l 0.1).

  • Il n'y a pas de protocole de nettoyage sur les lieux (art. 32, r. 0.1).

  • Quelques chiens ont les griffes longues et le pelage feutré (art 36, r.10.1).

  • Selon les infromations recueillies par monsieur Majdalani, les chiens ne sont pas sortis de leur enclos pour une période quotidiennement (art 37, r.10.1).
    Il n'y a aucun protocole d'exercice d'élaborer, tenu à jour et mis en oeuvre sur les lieux (art 37, r.10.1).

  • Le registre pour animaux n'est pas à jour (art 45, 46, 47, r.10.1).

Quelques photos d'inspection de décembre 2013
Aucune infraction n'a été donnée, et ce, même si 11 non-conformités à la loi étaient constatées
L'état de santé de plusieurs chiens ne semble pas avoir été pris en considération

Autres inspections n'ayant pas résulté à une condamnation:

Visite du 9 avril 2014
Présence de 88 chiens adultes et environ 33 chiots de moins de
6 mois

Visite du 18 juillet 2014
visite faisant suite à une plainte concernant le bien-être animal

Visite du 31 octobre 2014
visite faisant suite à la demande d''obtention d'un permis
sur les lieux 94 chiens adultes et quelques chiots en allaitement
🔗 Lien vers les photos de l'inspection du 31 octobre 2014

Visite du 12 novembre 2015
visite de suivi d'avis de non-conformité
Présence de 90 chiens adultes et 18 chiots
🔗Lien vers les photos d'inspection du 12 novembre 2015

Inspection du 12 novembre 2015 (sans infraction déposée malgré 8 non-conformités constatées)

Dans le rapport d'inspection disponible du 12 novembre 2015, on peut y lire qu'il y a encore 8 non-conformités ou manquements en lien avec la loi:

  • Un chien de type bichon maltais a de la difficulté à se mouvoir, iI a un inconfort ou une douleur importante au niveau des pattes arrières. Deux autres ont une problématique de santé, Ils ont des écoulements verdâtres au niveau des yeux ainsi que des rougeurs importantes à l’extérieur et à d l'intérieur de l’œil (loi 55.9.2 (3)).

  • Une partie du plancher de la maternité n'est pas en bon état et n'est pas exempts de trous (art. 6. r. l 0.1).

  • Dans la section 4, la lumière est insuffisante pour y permettre l'inspection du bâtiment et des animaux. L'éclairage n'est pas d'une intensité et d'une durée compatible avec les impératifs biologiques de l'animal (art.19 r. IO.1)

  • La jonction des murs du plancher de plusieurs endos présentent une ouverture; de l'urine el des Excréments pourraient s'y infiltrer. De plus le plancher d'un enclos de la section 2 est brisé (art. 14. (1), r.l0. 1).

  • Dans la section 3, des bacs et des objets sont susceptibles de tomber et de nuire à la sécurité: des animaux (art. 28,r.10.l ).

  • La nourriture n'est pas gardé dans des contenants hermétiques. Lors de l’inspection toutes les chaudières contenant la nourriture n'ont pas de couvercle (art. 32, r. l 0.1).

  • Plusieurs chiens ont les griffes longues ainsi que le poil feutré (art. 36, r. 0.1).

  • Le registre et les informations concernant les animaux ne sont pas il jour, surtout le code Identificateur de l’animal, où son emplacement dans le chenil (art 45, 46, 47, r.10.1).

Quelques photos d'inspection du 12 novembre 2015
Aucune infraction n'a été donnée, et ce, même si 8 non-conformités à la loi étaient constatées
L'état de santé de plusieurs chiens ne semble pas avoir été pris en considération

Visites d'inspection et infractions en vertu  de la Loi sur le bien-être et la sécurité de l'animal B-3.1 

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) est désigné comme étant responsable de l’application de la  Loi sur le bien-être et la sécurité de l'animal
B-3.1



Quatrième condamnation

Pour une infraction constatée le 27 janvier 2016, le Chenil des Voltigeurs a été condamné le 17 avril 2018.

⛔️Infraction

Étant gardien d'un animal, ne s'est pas assuré que son bien-être ou sa sécurité ne soit pas compromis.
Amende: 2 500 $


Mobirise

Quelques photos de l'inspection du  27 janvier 2016
L'infraction n'a porté que sur le bien-être et la sécurité compromis
L'état de santé de plusieurs chiens ne semble pas avoir été pris en considération



Cinquième condamnation

Pour une infraction constatée le 19 août 2016, le Chenil des Voltigeurs a été condamné le 17 avril 2018.

⛔️Infraction

Étant gardien d'un animal, ne s'est pas assuré que le bâtiment où il est gardé soit ventilé et que l'air y soit renouvelé.
Amende: 1 000 $





Mobirise

Quelques photos de la cinquième condamnation
qui semble avoir traité que la ventilation

Quelques photos de l'inspection du 18 août
L'état de santé de plusieurs chiens ne semble pas avoir été pris en considération

Saisie le 26 mai 2017

Des inspecteurs du MAPAQ et des enquêteurs de la Sûreté du Québec ont procédé à une perquisition majeure au Chenil des Voltigeurs de Saint-Cyrille-de-Wendover, au cours de la journée du 26 mai 2017.

L'intervention du MAPAQ a été nécessaire à la suite d'une récente inspection. On nous dit avoir constaté la détresse des animaux et qu'il y avait urgence d'agir pour leur santé et sécurité.

  • Selon les documents du MAPAQ, 102 chiens ont été saisis cette journée-là.
  • Selon les documents du MAPAQ, l'exploitant a accepté de céder les cheins au MAPAQ 
Mobirise

Reportages lors de la saisie

Vidéo de la saisie par Vingt55

Reportage de TVA



Sixième condamnation

Pour des infractions constatées lors de la saisie du 26 mai 2017, le Chenil des Voltigeurs a été condamné le 23 octobre 2018 à des amendes de 5 000 $.

⛔️Infraction 1

Étant gardien d'un animal, ne s'est pas assuré que son bien-être ou sa sécurité ne soit pas compromis.
Amende : 2 500 $

⛔️Infraction 2

Étant gardien d'un animal, ne s'est pas assuré qu'il soit garde dans un lieu salubre, propre, convenable, suffisamment espace et éclairé et dont l'aménagement ou l'utilisation des installations n'est pas susceptible d'affecter son bien-être ou sa sécurité.
Amende : 2 500 $




Mobirise

Quelques photos d'infractions constatées lors de la saisie du 26 mai 2017

Le chenil des Voltigeurs dans les médias

Le chenil a été visité
pour un reportage publié dans La Presse

Cet élevage était mentionné dans un reportage de La Presse en mai 2012: Éleveurs de chiens au Québec: la loi de la jungle dont nous reproduisons l'extrait au sujet de ce chenil:

UN CHIOT INERTE AU MILIEU DES ABOIEMENTS 

«Chiots à vendre», peut-on lire en grosses lettres peintes sur une façade de grange visible de l'autoroute 20, à la hauteur de Saint-Cyrille-de-Wendover. Le Chenil des Voltigeurs est un endroit bien connu, mais pas pour les bonnes raisons. 

Sur un terrain qui ressemble à une décharge à ciel ouvert, la maison du propriétaire voisine le chenil. 

À notre arrivée, Naji, le propriétaire, nous interpelle. Il nous fait monter sans hésitation à l'étage de la vieille grange. 

Son chenil a été piégé en 2008 par une équipe de l'émission Enquête de Radio-Canada, en plus de recevoir la visite des inspecteurs d'ANIMA-Québec l'année précédente. Ces derniers l'avaient condamné à une forte amende pour l'insalubrité des lieux, le manque d'eau, les risques pour la sécurité et la santé des animaux et la présence de chiens malades. L'endroit abritait alors 200 chiens. 

La situation ne semble guère plus reluisante aujourd'hui. Outre l'insupportable vacarme, l'odeur vous prend au nez, même si le nombre de chiens semble à première vue moindre. 

Les lieux ne semblent pas insalubres, mais les conditions d'élevage laissent songeur: des enclos grillagés dans lesquels sont entassés jusqu'à sept chiens. 

Le propriétaire entre dans une cage pour en ressortir avec un caniche blanc au pelage jauni et qui se détache par croûtes. Il est le seul à ne pas aboyer ni même à bouger... 

Il explique en faire cadeau à 250$, avec deux vaccins en prime, et précise que tous les papiers sont en règle. 

Avant de partir, on fait le tour de la pièce et de l'autre côté, où s'entassent des chiens plus âgés et deux teckel gestantes. L'une est à moitié aveugle et a des bosses sur le corps; l'autre, apeurée, se tient debout sur deux pattes devant un nouveau-né roulé en boule, qui semble sans vie. Joint au téléphone, le propriétaire du chenil a simplement dit qu'il avait fait plusieurs changements depuis le passage des inspecteurs mais a coupé court à la conversation.

Le chenil des Voltigeurs est également
dans la mire du Journal de Montréal
dans un article
sur les usines à chiots

L'article, MALGRÉ LA LOI, LE JOURNAL EN RETRACE PLUSIEURS Des dizaines d’éleveurs suspects, présente, dans sa liste des éleveurs suspects, un portrait du Chenil des Voltigeurs.

Le journaliste affirme:

L’endroit, qui abritait autrefois 200 chiens, héberge maintenant environ 50 bêtes, toujours dans des conditions douteuses. La partie ouest de la vieille grange délabrée accueille encore des Yorkshire-terriers, bichons et shih tzu. L’odeur forte est insupportable et un conteneur à ciel ouvert rempli d’excréments se trouve devant la porte d’entrée. Le chenil a été piégé en 2008 par l’émission Enquête. L’organisme ANIMA-Québec est déjà intervenu par le passé.