contrevenant à la
Loi sur la protection sanitaire des animaux
P-42
Michel Gauthier

en affaire sous les noms:

antérieurement: Ani Puce au 
2155, boulevard Saint-Elzéar Ouest
Laval

maintenant : Centre Canin de Laval
ou  9018-7279 Québec Inc. au
1275, avenue Saint-Nicolas
Laval




Mobirise

Rapports d'inspection avant la condamnation
Michel Gauthier
Animalerie Ani Puce

Inspection du 25 octobre 2012

Lors de la visite d'inspection de la SPCA de Montréal , le
25 octobre 2012, l'inspecteur a constaté que:

❌Pluiseurs cages sont rouillées; particullèrement dans la section "maternité"

❌Pluiseurs chiens sont installés dans des cages a fond entièrement griaillagé non recouvert de matière synthétique prévenant les blessures ou l'inconfort de l'animal et n'ontpas accès à une aire de repos.

❌Des tapis onl été placés dans les cages contenant des jeunes chiots mais la partie grillagée laisse passer les pattes de ceux-ci et est faite de grillage métallique non recouvert de matière synthêlique prévenant les blessures ou l'inconfort de l'animal.

❌Les chiots ont accès à la portion grillagée du plancher de leur cage et certains ont les pattes prises dans le grillage .

❌Les femelles allétantes ne peuvent pas s'isoler de l'endroit où se trouve leur portée au besoin.

❌Malpropreté sur les parois des étagères sous certaines cages de la section maternité (l'employe chargé de nettoyer étant absent, le ménage n'avait pas encae élé fait le jour de notre visite).

❌L'observation des animaux dans la section maternité est gênée dû à un eclairage insuffisant.

❌Dans les enclos, les surfaces avec lesquelles les chiens sont en contact ne sont pas recouvertes de matériau hydrofuge.

❌Un chien a des écorchures sur la tête.

❌Dans plusieurs cas, l'eau offerte aux animaux est de couleur noiratre et/ou souillée.

❌Les récipients de plastique sont grugés el certains récipiants de metal soot roulllés. Quelques bols sont renversés.

Lors de cette visite, on y dénombrait 588 animaux



Photos du 25 octobre 2012

Photos du 17 janvier 2013

Condamnation

Date des infractions: 29 mai 2013
Date de la condamnatio: 14 janvier 2015

⛔️Infraction 1

Étant gardien d'une femelle qui met bas ou qui allaite ses petits, ne s'est pas assure qu'elle soit gardée dans une cage ou un enclos conforme aux exigences prévues par règlement.
Amende : 600 $

⛔️Infraction 2

Étant gardien d'un animal, ne s'est pas assure que le plancher de la cage ou de l'enclos ou il est garde soit en bon état et conforme aux exigences prévues par règlement. 
Amende : 600 $

⛔️Infraction 3

Étant gardien d'un animal, ne s'est pas assure que la cage ou l'enclos ou il est garde soit conforme aux exigences prévues a l'article 14 du règlement. 
Amende : 600 $

⛔️Infraction 4

Étant gardien d'un animal, ne s'est pas assure qu'il ait accès en tout temps a une aire sèche, propre, pleine, confortable et de dimension suffisante. 
Amende : 600 $

⛔️Infraction 5

Étant gardien d'un animal, ne s'est pas assure que sa cage ou son enclos soit d'une dimension suffisante pour que l'animal puisse s'y tenir debout et s'y asseoir normalement, s'y retourner facilement, s'y étirer complètement et s'y allonger sur le cote, les membres en pleine extension. 
Amende : 600 $

⛔️Infraction 6

Étant gardien d'un animal, ne s'est pas assure que l'eau potable et la nourriture auxquelles il a accès soient saines, fraiches et exemptes de contaminants. 
Amende : 600 $

Lors de la visite d'inspection du MAPAQ, le 29 mai 2013, l'inspecteur a constaté que:

❌Lors de l'inspection, on y retrouve 355 animaux: +/- 325 chiens et 35 chats

❌Certains animaux n'ont pas accès à l'eau potable

❌La section matermité des chats: un des chatons a les paupières recouvertes d'une matière brunâtre. Un des chatons est incapable d'ouvrir les yeux et l'autre a de la difficulté à garder les yeux ouverts. 

❌Dans les enclos du chenil: l'eau est de couleur brunâtre et/ou souillée de litière. Plusieurs récipients de nourritures sont souillés de litière.

Une odeur forte d'amoniaque se retrouve dans la maternité et l'environnement est très poussièreux. 

❌Plusieurs chiens et chiots sont dans des cages dont les planchers sont entièrement grillagés.

❌Dans la maternité, plusieurs chiens et chiots sont hébergés dans des cages dont le plancher est entièrement grillagé. Certains chiens et chiots cn'aont pas accès à aucune aire sèche, propre, pleine et confortable.

❌Lors de l'inspection, trois personnes sont présentes pour s'occuper d'environ 355 animaux. Selon les dires de monsieur Gauthier, les chiens ne sont pas sortis de leur enclos pour une période d'exercice quotidiennement.

❌etc.



Mobirise

Photos du 29 mai 2013

Inspection du 23 juillet 2013

Sur les lieux, il y a environ 451 animaux, soit 315 chiens adultes,110 chiots et 26 chats.

Selon le rapport d'évènement, M. Gauthier n'avait pas commencé à effectuer des changements depuis la visite du 23 mai. Selon l'inspectrice, le constat des lieux est sensiblement le même que lors de la visite de mai, les animaux vivent dans les mêmes conditions.


Photos du 23 juillet 2013

Inspection du 15 octobre 2013
Centre canin de Laval

La visite d'inspection se fait dans les nouveaux locaux (l'exploitant déménage son commerce sur la rue St-Nicolas).

Visite des nouveaux locaux d'exploitation. Les travaux d'aménagements sont en cours. L'exploitant a commencé à déplacer les chiens dans les enclos,vérification du local d'isolement.

XXX prévoit installer un séparateur ammovible dans les enclos des femelles qui allaitent afin de réserver un espace. Le système de ventilalion sera installé la semaine prochaine. Il y a quelques chiens qui ont besoin d'un toilettage. Il y a accummulation de fêces dans un des enclos. les cages des chiots doivent être enduites d'une matière synthélique prévenant les blessures ou l'inconfort de l'animal tel le plastlque.


Photos du 15 octobre 2013

Photos du 22 novembre 2013

Inspection du 22 novembre 2013

Visite de suivi de la dernière inspection datée du mols octobre.
Le déménagement des animaux a été complété (chats, chiens, souris, lapins).

Eau: L'exploitant a fixé des bols d'eau el de nourriture en métal à la cage de maternité, la qualité de l'eau est conforme. Les bols dans la section des chiens n'ont pas été changés XXX affirme qu'il prévoit changer les bols et peut-être les soulever. Dans cette section, il y a plusieurs bols d'eau contaminés deripe. Cependant, les employés étaient affairés â changer l'eau durant l'inspection.
Maternité: Un séparateur en bois a été installé pour permettre aux mères de se retirer des chiots.

L'exploitant affirme qu'il prévoit de remplacer le plancher des cages par une planche de bols recouverte de tuiles.
Litières: II y avait accumulation d'excréments dans certaines litières pour les chats.


Inspection du 16 janvier 2014

Dans le rapport d'inspection, on peut y lire quatre non coformités constatées:

❌Qualité douteuse de l'eau. Accumulation de ripe de bois dans  certains bols d'eau, dans la section des 
chiens.

❌Équipement souillé, les bols en plastique sont grugés 

❌Cage ou enclos de dimension insuffisante Un des chiens gardés dans la cage visible à l'entrée ne peut se 
coucher en plieine extension

❌Mauvaise conception des cages ou des enclos dans un local de quarantaine ou d'isolement II y a une ouverture entre deux cages vitrées dans la section de vente


Inspection du 16 janvier 2014

Inspection du 26 septembre 2014

Raison de la visite: plainte pour avoir vendu un chiot non sevré.
Dans le rapport d'inspection, on peut y lire trois non-conformités observées:

❌Équipement inapproprié. Certains seaux ont les rebords grugés

❌Absence de protocole de désinfection, de nettoyage et contrôle de la vermine

Registre des adultes incomplet


Photos du 26 septembre 2014

Visite du 15 mars 2015

Le propriétaire a refusé la visite de la SPCA de Montréal, affirmant qu'il n'accepterait maintenant que la visite du MAPAQ.

Inspection du 14 avril 2015

Sur les lieux, il y a environ 200 chiens adultes dont certains ont des portées. Encore des éléments non conformes lors de la visite qui était une visite pour le renouvellement de son permis.  

❌Équipement inapproprié certains, pas la majorité de seaux Il reste queques seaux il remplacer 

❌Mauvais entretien ou conception inadéquale Dans certains enclos, des sections de bois doivent être repeintes,  Ce sera fait prochainement selon l'exploitant.

 Et le Centre canin de Laval a reçu son renouvellement de permis du MAPAQ comme propriétaire ou gardien de 50 chats ou chiens et +.


Photos du 14 avril 2015

Inspection du 1er mars 2016

Il s'agit d'une visite de permis. Présence d'environ 200 chiens sur les lieux.

Le 22 février 2016, une plainte avait été logée à cet endroit et la conclusion fut que l'endroiut était connu du MAPAQ  et que les lieux étaient propres lors de l'inspection.


Photos du 1er mars 2016

Inspection du 11 juillet 2016

Inspection pour constater la réalisation des travaux en cours en mars dernier. 

Présence d'environ 200 chiens dur les lieux.

Inspection du 8 décembre 2016

Inspection à la suite d'une plainte. Sur place, 150 chiens reproducteurs.

Inspection complète des lieux, les animaux semblent tous en bon état général.


Inspection du 24 avril 2017

Visite régulière des lieux, sauf que cette visite fait suite à une plainte.

. Sur place, 4 chats et 175 chiens adultes


Inspection du 19 octobre 2017

Inspection à la suite de deux plaintes. Sur place, 150 chiens reproducteurs.

Inspection complète des lieus, les animaux semblent tous en bon état général.



Photos du 19 octobre 2017

Inspection du 28 février 2019

Inspection régulière pour laquelle on y a constaté cinq non-conformités.

Sur place, environ 200 chiens.


Photos du 28 février 2019

Michel Gauthier dans les médias

En 2011, sur la sellette à quelques reprises dans les médias,  Michel Gauthier affirmait être victime d'une campagne de salissage

Questionné le 21 septembre 2011 par le Courrier Laval, Michel Gauthier tenait ces propos concernant les nombreuses plaintes à son égard au cours des derniers mois.

Il s’explique mal la nouvelle sensibilité du public. «Ils devraient l’être plus [sensibles] avec les personnes âgées et les enfants». Les usines à chiens? «Ça n’existe pas. Ça, c’est le langage de la SPCA. On appelle ça un chenil.»
... 
«J’ai toujours travaillé en fonction de ne pas faire la première page des journaux, dit Michel Gauthier. Je marche avec la loi. Si la loi change, je vais m’adapter.»


Le président de l'animalerie
Centre Canin de Laval
situé au
1275 rue Saint-Nicolas à Laval,
Michel Gauthier a également fait
la manchette en avril 2014

Le 20 avril 2014, le Journal de Montréal publiait un article intitulé: Chiot jeté aux ordures avant le retour de ses maîtres. Dans cet article, on apprenait que cette animalerie de Laval a séquestré un chiot malade, l’a laissé mourir, puis jeté aux ordures avant que ses maîtres ne puissent le voir, venait de conclure une juge de Laval qui a condamné le commerçant.

«Ani-Puce, voyant le piètre état de l'animal, a décidé de ne pas le faire soigner pour ne pas supporter des frais inutiles. Elle a choisi de le laisser mourir pour ensuite offrir un autre chien à Mme Marionnet», tranche la juge Messier.

Quand la propriétaire prend des nouvelles de son chiot le vendredi matin, Michel Gauthier lui annonce le décès dans la nuit. La dame veut voir son chiot une dernière fois.

«Il est dans les poubelles», lui répond Michel Gauthier.